Vins d’Afrique du sud

En 1652, la Compagnie Hollandaise des Indes orientales (la VOC) s’installe au Cap qui est alors une station de ravitaillement pour les navires commerciaux sur la route des Indes. Dès 1659,

Wine Map_final A4 2013_p

Jan Van Riebeec, le « gouverneur » de la province, donne naissance au premier vignoble. Il faudra, cependant, attendre 1688 et l’arrivée des huguenots français (protestants exilés en Hollande suite à la révocation de l’édit de Nantes) pour voir émerger un vignoble digne de ce nom dans les régions de Paarl, Stellenbosch et Franshoeck (le coin des français en afrikaans). Au début du XIXe siècle, les Anglais occupent à leur tour le Cap et le commerce du vin vers la Grande Bretagne débute. Le vin sud-africain jouit, à cette époque, d’une très bonne réputation, Napoléon en est d’ailleurs l’un de ses fervents partisans. Fin XIXe siècle, le vignoble est, comme en Europe, touché par le Phylloxera, et les porte-greffes américains sont rapidement plantés. Cependant le boom de l’industrie du vin n’est que très récent en Afrique du Sud. En 1918, des producteurs dans le Western Cape fondèrent la « Koöperatieve Wijnbouwers Vereniging » (KWV), afin d’augmenter la production et la qualité des vins. Mais les quotas de production n’ont été aboli que dans les années 1990. Avant la fin de l’apartheid dans les années 1990, l’Afrique du Sud était très isolée. Quand l’apartheid a été aboli, les boycotts de produits sud-africains ont été abandonnés et les marchés d’exportation mondiaux ce sont ouverts.

Le vignoble représente aujourd’hui environ 120 000 ha ce qui place l’Afrique du Sud au 8ème rang des pays producteurs et au 6ème rang des pays exportateurs ; En 2012, l’Afrique du Sud a produit 870,9 millions de litres de vin, devenant le 9ème plus grand pays producteur de vin au monde. Les exportations sont en augmentation chaque année. En 2013, les vignerons d’Afrique du Sud ont exporté 525,7 millions de litres, en battant le précédent record de 2012 de 26%. Les cépages les plus présents sont le Chenin Blanc, le Cabernet Sauvignon, le Colombard, la Syrah, le Muscat d’Alexandrie et bien sûr le cépage autochtone : le Pinotage, peut présenter une opportunité de découverte séduisante C’est le cépage emblématique de l’Afrique du Sud. Il résulte d’un croisement de pinot noir et de cinsault, créé en 1925. C’est un cépage de caractère qui, bien maîtrisé, sait donner un vin superbe aux tannins élégants et aux arômes sauvages. Le vignoble se concentre dans la région du Cap, le Western Cape où le climat est méditerranéen. Il se décompose ensuite en Regions, Districts, Wards et Estate. Les régions les plus connues sont Stellenbosch, Paarl et Worcester. Deux points essentiels à retenir. Il n’y a pas encore ici de « système d’AOC » comme en France. Les régions viticoles de l’Afrique du Sud sont définies dans le cadre du décret sur le « vin d’origine » (Wine of Origin, abrévié WO) datant de 1973. Tous les vins sud-africains considérés comme « vin d’origine » doivent être composés entièrement de raisins issus de leur région de production. La plus vaste et la plus générique des catégories concerne les unités géographiques (comme la région de Western Cape), à l’intérieur desquelles se trouvent les régions (comme Overberg), elles-mêmes divisées en districts (comme Walker Bay, Stellenbosch, Paarl ou Swartland), avec en leur sein des circonscriptions (comme Elgin).

L’Afrique du Sud étant située à l’extrémité du continent africain et la plupart des régions viticoles étant à proximité de l’Atlantique ou de l’océan Indien, beaucoup de régions bénéficient d’un climat plutôt méditerranéen, qui se caractérise par un ensoleillement important et de la chaleur sèche. Dans de nombreuses régions viticoles l’irrigation est indispensable à la culture de la vigne.
Apéritif : DU TOITSKLOOF- Hanepoot Jerepigo- 2014 12,50€ 50cl

Producteur : Du Toitskloof; Millésime: 2014; Cépage: Muscat ; AOC: Western Cape

Nouvelle bouteille de 50cl ! Vin d’Afrique du Sud- Grande spécialité sud-africaine, ce liquoreux élaboré à base de Muscat d’Alexandrie est reconnu depuis plusieurs années comme la référence nationale avec une collection de Médaille d’Or à faire pâlir les plus grands. D’une robe « or cuivré », le nez délivre des arômes intenses d’abricot, de raisin, de litchi…

Entrée : Salade océane : JOOSTENBERG- Family White- Chenin – 2015 12,50€

Cépage : 83% Chenin 17% Viognier ; AOC : Paarl 100% Bio. Assemblage atypique pour un vin qui n’en est pas moins ! Vous aimez les notes fleuries du Viognier et la minéralité du Chenin, ce vin est fait pour vous plaire !

Plat : Côte de porc laqué : JOOSTENBERG- Syrah Merlot Mourvedre- Family Red- 2014 12,50€

Cépage : 60% Syrah, 19% Merlot, 11% Mourvèdre, 7% Cabernet Sauvignon, 2% Touriga Nacional; AOC: Paarl 100% bio. Assemblage détonnant de cépages rhodaniens et bordelais dans un style très languedocien : du fruit, de la matière avec une touche de fraicheur apportant une belle originalité au nez comme en bouche.

Dessert : Omelette norvégienne ; STELLENRUST- Clément de Lure- MCC 19,00€

Clément de Lure est un vin d’Afrique du Sud pétillant élaboré avec la méthode Cap Classique à partir de trois cépages strictement sélectionnés : le Chenin Blanc, le Chardonnay et le Cabernet Franc. L’élevage sur lies, très long (4 mois en cuves et fûts de chêne et 30 mois en bouteille) lui apporte une rare complexité et une grande finesse.

Stellenrust surprend avec ce « Crémant » travaillé de manière très traditionnelle, dans les règles de l’art. Les baies sont récoltées à maturité et proviennent de grands terroirs de la colline de Bottelary, à Stellenbosch. Au nez, on retient des arômes de fraises, et de subtiles notes de pomme au four voir de crème brûlée. Le palais est frais et craquant avec une belle acidité et la finale semble légèrement beurrée et persistante.